Un nouveau Contrat de Quartier à Ixelles

Le Contrat de Quartier Durable « Athénée », un projet porté par la Commune d’Ixelles et son Échevine de la Rénovation urbaine, Caroline Désir, a été l’un des deux sélectionnés par le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale ce jeudi 10 décembre 2015.

Un contrat de quartier est un outil formidable, permettant à la commune grâce au soutien financier de la Région (plus de 14 millions d’euros) de revitaliser un quartier, de construire logements, crèches et autres équipements publics, tout en intégrant pleinement les habitants au processus de décision.

Le contrat de quartier « Athénée » est le 6ème contrat de quartier ixellois.

Son périmètre comprendra entre autre, la place Fernand Cocq et l’îlot de l’athénée Rabelais, en se déployant autour de l’axe rue de la Croix, rue de la Tulipe, et rue Debreucq et en intégrant une partie de la rue du Trône.

Comme dans les programmes précédents, une thématique fil rouge a été définie pour le Contrat de Quartier « Athénée ». Son nom est déjà un indice. Mais non il ne s’agit pas du célèbre bar ixellois. Il s’agit bien de l’école éponyme. Notre volonté est en effet de mieux penser le temps passé par les jeunes dans l’espace public hors temps scolaire, tout en accompagnant de manière adéquate le boom démographique à Ixelles au niveau de l’enseignement primaire et secondaire. Il faut dire que les très nombreux établissements scolaires qui émaillent l’aire d’intervention choisie, sont des lieux de vie importants du quartier.

Cet objectif thématique rencontre également un objectif urbanistique pur : améliorer les cheminements piétons entre le quartier européen et l’avenue Louise, via le haut d’Ixelles.

Enfin, pour la commune, le Contrat de Quartier « Athénée » permettra de développer toute une série de projets spécifiques pour répondre à 4 défis :
– une densité démographique élevée
– une commune hyper-urbaine, utilisée par des habitants de l’ensemble de la Région
– une mixité sociale en danger dans ce quartier en pleine gentrification
– un manque d’espaces verts publics.

Pour répondre à ces défis, différentes interventions sont envisagées dans le dossier de candidature. Toutes ces idées seront peaufinées avec les habitants et les acteurs locaux afin d’améliorer le quartier. En terme de calendrier, toutes les étapes du contrat de quartier, de la réflexion à la réalisation, devront être réalisées entre 2016 et 2020, voire 2022 pour la finalisation des chantiers. Un timing certes serré mais une réelle chance pour Ixelles

Posted in Ixelles.