Le Soir – Un ascenseur entre Gray et Couronne

IXELLES Contrat de quartier Maelbeek

Lancé en 2014 et courant jusqu’en 2017, le Contrat de quartier durable Maelbeek fait son petit bonhomme de chemin. Et s’offre même un petit détour aussi imprévu qu’original grâce au soutien de la Région. Le projet phare, baptisé « Entre deux ponts », ceux du chemin de fer qui longent la rue Gray, devrait ainsi s’offrir un atout mobilité supplémentaire.

Pierre angulaire de ce petit bout de rue aujourd’hui plutôt tristounet : le vaste bâtiment abritant actuellement les bureaux de la Cinematek qui y stocke notamment ses archives, mais aussi un home dans ses étages supérieurs. Au départ, la commune avait prévu une rénovation portant sur 550 m2 ainsi que 650 m2 de construction pour une annexe accolée à cet immeuble. « Mais, entre-temps, la Cinematek a fait part de son souhait de quitter les lieux à moyen terme, peut-être pour le pôle médias à Reyers, c’est en tout cas une des pistes avancées, indique l’échevine en charge du dossier, Caroline Désir (PS). Du coup, on s’est retrouvé avec un bâtiment énorme qui ne nous appartient pas mais dont on doit tenir compte en cas de nouveaux propriétaires. On a mené une étude de reconversion sur l’ensemble du site. Nous nous sommes surtout dit qu’il serait intéressant de développer un projet plus ambitieux sur l’ensemble du site. »

Au menu donc, désormais, le réaménagement initialement prévu, mais aussi celui de l’espace public. « Nous avons aussi eu l’idée d’installer un ascenseur incliné qui permettrait de connecter, pour les piétons et les cyclistes, la rue Gray et l’avenue de la Couronne. » Un objectif que ne pouvait supporter le budget prévu par le Contrat de quartier. Le budget initial pour cette zone était d’un plus de 2 millions. « Nous sommes donc allés voir Pascal Smet (le ministre de la Mobilité, SP.A) pour voir s’il était possible de cofinancer le projet pour ce qui concerne le réaménagement de la voirie, l’ascenseur et l’étude globale. »

C’est qu’au rayon mobilité, outre l’ascenseur urbain, l’idée est en outre de mettre l’accent sur la mobilité douce entre les deux ponts. « En y créant un espace de plain-pied avec un sens unique vers le nord, tout en maintenant le double sens pour le bus 59. »

Réalisation dès 2018

La Région sortira 2,15 millions pour cette partie du dossier, l’accord fédéral/Région Beliris devenant le maître d’ouvrage. « Du coup, cela nous permettra d’aller un peu au-delà des délais très stricts prévus par le Contrat de quartier. » Le calendrier prévoit la désignation du bureau d’études en 2016 pour une réalisation à partir de 2018. Pour l’ascenseur, contact a déjà été pris avec Infrabel, des discussions se poursuivent, également lancées avec les gestionnaires du home.

Rappelons que 1.200 m2 englobés par le contrat devront permettre la création d’espaces-ateliers, fablabs ou encore bureaux partagés. « Avec une possibilité de zone horeca avec la création d’une terrasse à hauteur du premier étage et accolée au talus. » ■

PATRICE LEPRINCE

Le Soir – 5 avril 2016

Posted in Ixelles, Mobilité, presse.