Le Soir : Unif et tourisme entrent au collège

IXELLES Deux compétences échevinales

Pas de grande révolution en vue au sein du collège ixellois mais un portefeuille gonflé de deux nouvelles compétences : le tourisme et les universités. Ces deux nouvelles compétences seront attribuées respectivement à l’échevine MR Delphine Bourgeois et à l’échevine PS Caroline Désir. Ainsi en a décidé, lundi la majorité locale emmenée par la libérale Dominique Dufourny.

« C’est une très bonne chose, se réjouit Caroline Désir. Avec l’ULB et la VUB sur son territoire, Ixelles est une commune concernée au plus haut point par les universités et la vie étudiante en général. Nous avons d’ailleurs déjà énormément de contact, dans le cadre du projet Caserne (où la Région projette de créer une cité étudiante) mais aussi dans le cadre de plusieurs activités visant à ouvrir l’université sur le quartier ». C’est que si la présence étudiante est une richesse, elle peut aussi être source de conflit. « Il peut exister des difficultés de cohabitation, être riverain peut entraîner parfois certaines nuisances mais c’est aussi le fait de pouvoir faire du sport à l’unif, d’aller y voir une expo ou suivre des cours quel que soit l’âge et on n’est pas toujours au courant de tourtes ces possibilités ». L’échevine compte donc jouer le rôle d’intermédiaire. Pour les habitants. « Nous pouvons être un relais utile ». Et avec les deux universités. « Qui ont envie de développer des projets dans l’espace public pour mieux marquer leur liaison mais aussi en vue de s’ouvrir sur les quartiers. Sachant que de l’urbanisme à la rénovation urbaine en passant par l’information, une panoplie de compétences sont impliquées. Le temps est donc venu d’avoir un interlocuteur unique au sein du collège ».

Déjà en charge du Bien-être animal et des affaires européennes, Delphine Bourgeois se dit ravie par cette casquette supplémentaire. « C’est d’autant plus super que cette compétence entre dans le prolongement des actions menées au niveau européen notamment à travers l’évé- nement “les 28 dans votre assiette” que nous avons organisé avec Visit Brussel », l’agence régionale du tourisme avec laquelle l’élue MR compte développer d’autres partenariats en vue de soigner l’image de Bruxelles en général et d’Ixelles en particulier.

Un syndicat d’initiative local

Et plus concrètement ? « Je vais profiter de ces moments un peu plus calmes pour réfléchir et arriver à la rentrée avec un programme et des actions précis. Ce que je voudrais en tout cas, c’est organiser un événement récurrent de grande ampleur en collaboration avec Visit Brussel. Je voudrais également créer un syndicat d’initiatives local, comme il en existe dans d’autres communes ou encore plancher sur le référencement de toutes les activités culturelles, patrimoniales ou festives ». Et à Ixelles, le vivier est des plus riches. « De Matonge, au Châtelain au quartier européen en passant par la place du Luxembourg ou les étangs, c’est très varié. Ixelles n’a jamais caché ses ambitions de développement culturel et touristique et nous allons travailler pour la rendre encore plus attractive ». ■

P.LE

Le Soir – 29 juin 2016