Elections 2019 : Protéger, Reconstruire, Vivre mieux !

Ce soir, les militants bruxellois du PS m’ont fait l’immense honneur de me confier la 2ème place sur la liste conduite par Ahmed Laaouej à la Chambre, dans la circonscription de Bruxelles.

Les élections du 26 mai prochain sont cruciales pour notre pays.

Cinq ans de gouvernement fédéral MR-NVA ont suffi à créer des dégâts extrêmement importants dans tous les domaines : pensions, pouvoir d’achat, soins de santé, justice, mobilité, immigration, libertés individuelles, mépris de Bruxelles, etc. Ces reculs sociaux et sociétaux m’inquiètent et me révoltent profondément. 
Naturellement, mon choix est donc de participer au combat contre la régression sociale au niveau fédéral, là où les coups les plus durs ont été portés ces dernières années.

Avec Ahmed et tou.te.s nos colistier.e.s, je veux contribuer à faire entendre la voix de celles et ceux qu’on écoute trop peu et que le gouvernement précédent n’a pas épargnés : je pense aux travailleurs du non marchand, des entreprises de nettoyage, au personnel soignant et hospitalier, aux agents du service public, et à bien d’autres…

La voix des Bruxelloises et Bruxellois devra aussi être entendue. Investissements dans les services publics, la justice, le RER, les institutions culturelles fédérales : Bruxelles a été négligée comme rarement durant cette dernière législature.

Et parmi toutes ces voix que je veux porter, il y a en particulier celles des femmes.
Pensions, protection sociale, lutte efficace contre les violences, égalité salariale, lutte contre la précarisation du travail, conciliation entre vie privée et professionnelle: les combats sont nombreux. Les femmes ont souvent été les premières victimes des politiques menées ces dernières années

En octobre dernier, 1.134 Ixellois.es m’ont fait confiance pour porter le projet PS et m’ont élue au conseil communal. Je continuerai bien sûr à assumer ce mandat confié par les électeurs. 
La section PS d’Ixelles m’a désignée comme Echevine depuis 2013. Légalement, cette fonction peut être exercée avec celle de député.e. Mais le PS a décidé – pour ce qui le concerne – que ce cumul ne serait plus autorisé pour les communes de plus de 50.000 habitants à partir du 26 mai prochain.

Je partage cette volonté d’éviter la concentration des pouvoirs et de permettre l’émergence de nouveaux visages. J’ai toujours considéré la politique comme une aventure collective portée par une équipe. Cela suppose que les mandataires puissent laisser la place à d’autres, tout en maintenant intacts le projet politique.

C’est la raison pour laquelle, si je suis élue députée le 26 mai, je remettrai mon mandat d’échevin aux mains de ma section. Mais je continuerai à assumer mon mandat de conseillère communale à Ixelles pour suivre les projets qui me tiennent à cœur comme les contrats de quartier et les projets de nos écoles communales.

J’espère que vous me soutiendrez dans ce choix, loin d’être facile. Les enjeux cruciaux des prochaines élections me semblent le justifier.

Merci déjà pour votre appui.

 
Posted in Meltingpot.